La trentaine

Que ce soit quelques années avant ou après avoir obtenu tes 30 ans, il y a des changements qui arrivent dans nos vies.

Tu as perdu ton invincibilité: tu te souviens quand tu pouvais te passer de sommeil, faire des soirées en boite jusqu’à 4 heures du mat à cause de cette jolie femme, et te réveiller à 7 heures du matin pour aller au job en étant opérationnel? C’est fini.

Manger n’importe quoi et ne pas grossir? Fini.

Si tu as été malin, tu avais déja pour habitude de prendre soin correctement de ta santé, donc le choc n’a pas été trop dur.

Tes amis ont commencé à se reproduire depuis 10 ans, mais maintenant ils sont de plus en plus nombreux. Certaines de tes amies désespèrent d’être célibataires parce qu’elles ont peur d’avoir des enfants après l’age de 35 ans.

Certains de tes amis sont mêmes morts. Des membres de ta famille sont morts. Cela te fait te rendre compte de ta propre mortalité, en plus de ta perte d’invincibilité. Tu t’es toujours dit qu’un jour tu reverrais tel ou tel ami, il était cool, toujours souriant. Il est mort bêtement. Toutes les façons de mourir sont bêtes, parce que ça ne fait pas de sens. Pas de sens humain en fait. Si on se rapporte au règne animal, c’est logique, tous les animaux meurent. Mais les humains aiment essayer de trouver du sens, une signification à tout, alors qu’il n’y en a pas.

Tu as des bagages … émotionnels, tu as eu des relations amicales, amoureuses. Elles ont peut être laissées des cicatrices, des souvenirs en tout cas.

 

Mais il y a des avantages à cette période de la vie:

Tu te connais bien, mieux que jamais. Tu sais comment tu fonctionnes. Tu sais que pour calmer ton maux de gorge, il te faut boire un verre de chocolat chaud. Tu sais que ton dos ira mieux après avoir dormi. Tu sais que tu ne survivras pas à 3 soirées différentes après ta journée de boulot.

Tu sais ce que tu aimes et tu n’aimes pas. Et tu ne laisses pas quelqu’un te forcer à faire quelque chose que tu n’aimes pas. Tu choisis très sélectivement ton emploi du temps et tes relations. Pas le temps pour les amitiés et les amourettes sans avenir, sans intérêt. Hors du chemin, les hypocrites et les profiteurs. Le temps compte désormais. Il s’agit de maximiser le cout d’opportunité, et de vivre dans le présent. Alors qu’avant… tu avais “toute la vie devant toi”.

Tu te mets à t’intéresser à des sujets qui te paraissaient hors de portée avant: paternité, maternité, investissement, hypothèque, entrepreneuriat, politique…

En fait, tu te mets à t’impliquer dans des choses qui comptent. Ou tout du moins tu as l’impression qu’elles comptent, jusqu’à ce que tu atteignes ta prochaine décennie. Ou tes priorités auront encore changé. Tes enfants seront adolescents ou adultes à ce moment la et tu porteras des lunettes si tu n’en as pas déja.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: